Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; plgContentCkForms has a deprecated constructor in /home/pierbiau/www/plugins/content/ckforms/ckforms.php on line 27

LES METIERS CONNEXES REALISES EN MES ATELIERS

 

 

Dans le cadre des travaux de création, fabrication ou restauration, je peux être amené à travailler des matières liées au métal ou au bois, telles que le verre ou les pierres : par exemple je dois restaurer une statue en bronze qui possède un socle en marbre, lequel socle est cassé.

D'une manière générale, ces opérations sont confiées à un ou plusieurs sous-traitants selon leurs spécialités propres. Cependant, je réalise moi-même certains petits travaux basiques, explicités ci-après.

 

 

Détail vasque art déco peinte réf. 289I - TRAVAIL DU VERRE :

 

 

 

 

 

 

  • Je peux percer à la mèche carbure du verre plat non trempé, en diamètre 3 / 4 / 5 / 6 / 8 / 10 / 14 / 16 mm.

 

  • Pour les verres non trempés, mais de formes diverses (tulipes, dômes de luminaires), je peux les percer UNIQUEMENT par sablage. Ceci implique que le trou effectué par sablage ne sera jamais parfaitement rond, et suppose d'être recouvert pour un rendu esthétique correct (par exemple une rosace en bronze suffira à cacher le trou et sa fixation).

 

  • Je peux également coller le verre aux ultraviolets, sur demande (je ne stocke pas la colle, mais la commande au cas par cas).

 

  • Je peux sabler du verre non trempé grain 60 au carbure de Silicium, dans le but de le dépolir

 

  • Je peux peindre du verre d'après des motifs, peinture qui passe au lave-vaisselle. Exemple de peinture sur verre avec la vasque art déco peinte réf. 289.

 

  • Je peux fournir des verres bombés pour les lunettes de pendule. Il est préférable que je les fournisse car je fabrique la lunette métallique qui cercle la dite verrerie.

 

  • Toutes les autres opérations (gravure, décor sablé, perçage verre trempé sécurit, découpe rondes et / ou curviligne, bords polis ou moulurés, cintrage par fusing, soufflage bouche, etc...) sont donnés à divers sous-traitants spécialisés qui possèdent un outillage spécifique.

 

  • Pour les verres colorés (crédences de cuisine par exemple), je soumet un nuancier RAL, et le sous-traitant dépose le colori choisi au dos du verre. Attention, il faut alors utiliser une colle à pH neutre pour ne pas voir apparaître les plots de colle au dos du verre (seules les colles à pH neutre n'attaquent pas le film de peinture dépose au dos du verre)

 

 

Soclage marbreII - TRAVAIL DE LA PIERRE :

 

 

 

 

 

  • Je peux percer le marbre du diamètre 3 à 20 mm. Je possède au delà des scies cloches (concrétion carbure ou trépan) : diam. 35 / 38 / 44 mm. Autres dimensions commandées au moment.

Cela est souvent le cas des socles de statues, dont certains sont collés à la statue. Lors de la restauration de la statue, j'en profite pour réaliser un trou dans le socle, et faire passer une tige filetée, rendant ainsi la statue en bronze démontable de son socle.

 

  • Je peux recoller des marbres décollés ou cassés. J'utilise des colles incolores pour les marbres colorés, et blanche pour les marbres blanc. Si vraiment il y a besoin, je réalise des renforts en fer ou acier, scellés dans les parties cachées, pour garantir plus de solidité (armature)

 

  • Je peux également coller des carrellages, faïences, ardoises, par exemple pour constituer des plateaux ou côtés de meuble, des dessous de plat, etc...

 

  • Je peux réparer et reboucher des trous, fissures ou éclats. J'utilise pour cela de la poudre de marbre mélangée à de la colle, et je rempli la cavité. Je procède ensuite à une mise à fleur par ponçage successifs, puis à un polissage pour égaliser le rendu visuel des parties alentours. En règle générale, le polissage n'est jamais parfaitement tendu et brillant sur les marbres anciens. Attention, le remplissage de trous est toujours visible... (tout simplement car le veinage du marbre n'est plus respecté, tout comme sa couleur qui n'est jamais parfaitement identique)

 

  • Je peux, à l'image du marbre, travailler les pierres tendres telles que le grès ou l'albâtre.

 

  • Il m'est impossible de travailler les pierres dures comme le granit par exemple. J'assure la maîtrise d'ouvrage, mais je fais réaliser ces opérations chez un sous-traitant spécialisé, à qui je fourni plans et gabarits. C'est souvent le cas des plans de travail pour les cuisines ou pour les dessus de meuble.

 

  • Toutes les autres opérations (gravure, décor sablé, dorure, découpe rondes et / ou curviligne, bords polis ou moulurés, marqueteries,  etc...) sont donnés à divers sous-traitants spécialisés qui possèdent un outillage spécifique.